FESTIVAL DE FILMS ALIMENTERRE 2014

DSCN3216 DSCN3410 DSCN3404 DSCN3329 DSCN3246 L’un des évènements annuels phares de l’Organisation pour l’Alimentation et le    Développement Local (OADEL) s’est passé durant la 9ième Campagne ALIMENTERRE qui s’est déroulé du 15 Octobre au 30 Novembre 2014.

C’est principalement des projections de films documentaires abordant des thématiques diverses dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentation. Ces projections ont été effectuées dans 14 villages de la Région Maritime du Togo en Collaboration avec l’Union Régionale des Organisations de Producteurs Céréaliers de la Maritime (UROPC-M). Le festival s’est tenu tous les soirs à 18H30, du Mercredi 15 Octobre au 29 octobre 2014, dans les places publiques et écoles primaires des différents villages notamment : Avedze, Adzrala-kopé, Gapé kpodzi, Yoto kopé, Essè Nadjé, Gboto Vodoupé, Atsansi, Agbopémé, Gnivé Agblégè, Togoville (Agbo kopé), Yovovi Kondji, Blamakondji, Atitongon centre, Logowomé et Yometchin.

Le film projeté dans ces villages est «  Planète à vendre » d’Alexis TARANT qui explore le revers du phénomène mondiale d’investissement foncier et l’impact sur l’agriculture familiale.

Et quatre autres projections ont eu lieu à Lomé à la BoBaR, au restaurant Green Field, au centre culturel Mytro Nunya et Filbleu Arema. Deux fils étaient à l’affiche : « Nourrir les villes : un enjeu pour demain » de Irja MARTENS et «  Jus d’orange, une réalité acide » de Meriem LAY.

En tout, près de 3000 personnes ont participé à ces séances de projection de film dans les villages et à Lomé.

Soulignons qu’à Lomé, des intervenants venus du Jardin de Cocagne (France) ; du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche ; du Service de Nutrition ; de l’Institut Togolais de Recherche Agronomique et des unités de transformation agroalimentaires ont les débats qui ont suivi les 4 projections de films.

En général, le film «  Planète à vendre » a suscité une prise de conscience dans les villages concernant le phénomène de l’accaparement des terres.

 

 

 

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.