Du slam pour le droit à l’alimentation et la consommation locale

L’OADEL a organisé un concours de slams avec des jeunes slameurs de Lomé. L’apothéose
de cet événement a eu lieu le vendredi 23 juin 2017 à l’Institut Français de Lomé. L’objectif principal de ce concours est la vulgarisation et la promotion du droit à l’alimentation basée sur la consommation des produits locaux. OADEL cherche à amener les citoyens togolais à consommer fièrement les produits du terroir. Il s’agit donc de passer par le slam qui est un moyen d’épanouissement et de communication pour toucher la jeunesse en particulier et toute la population en général sur l’importance de la consommation locale dans la concrétisation du droit à l’alimentation.

Le représentant du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique M. KPADENOU Anani K. a félicité OADEL pour ses actions en faveur des produits locaux et a invité la jeunesse à retourner à l’art culinaire de nos ancêtres et à fonder notre développement sur les chaines de valeur de nos produits agricoles.

A l’issue des prestations des candidats, le jury présidé par M. Bernard BOKODJIN, consultant en droit de l’homme, a désigné le slameur TELLAH TAGAN Roméo Mesko comme vainqueur avec son texte « Révolution ». La deuxième et la troisième place sont allées respectivement aux slameurs GBONKOU Apélété et FANTCHEDE M. Fabiola.

Le 1er prix est constitué d’un ordinateur portable, d’un trophée, des produits locaux, de la documentation sur le droit à l’alimentation et des T-shirt de l’OADEL. Le 2ème et le 3ème ont reçu des dictionnaires et les mêmes prix que le 1er excepté l’ordinateur. Les 12 autres candidats sont aussi repartis avec des lots de produits locaux et de la documentation sur le droit à l’alimentation.

Les meilleurs textes de ce concours seront transcrits sous forme d’un recueil de slam et d’un CD musical sur le droit à l’alimentation et la consommation locale pour une large diffusion à l’endroit de la population togolaise.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.