QUI SOMMES-NOUS ?

Pourquoi OADEL ?

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle demeure un enjeu majeur au Togo, surtout en milieu rural.

Les attentes de la population togolaise en matière d’alimentation sont nombreuses. De plus en plus de ménages se soucient de leur santé et sont plus regardant sur la qualité des aliments qu’ils achètent.

Cependant, le consommateur est éprouvé par le manque d’information en matière de reconnaissance des aliments de bonne qualité, sans risque sur la santé du consommateur, ne leur facilite pas la tâche.

Nombreux sont encore les ménages qui se basent sur la simple publicité pour opérer leur choix de consommation. De plus, il n’y a pas suffisamment de contrôle sur les aliments importés, faute de personnel et de manque d’équipements au niveau des structures étatiques destinées à ces contrôles.

OADEL TOGO

Insuffisance de démarche qualité

Dans ces conditions, les unités de transformation locale des produits agricoles n’intègrent pas suffisamment l’aspect qualité dans leur plan de production, par ignorance ou pour éviter les coûts liés à la prise en compte de la qualité dans le système de production. Aussi, certains transformateurs s’approvisionnent en matières premières sur le marché. 

Cette situation complique le contrôle en amont qui n’est que visuel et qui peut entraîner la contamination des aliments car, ne sachant dans quelles conditions les matières premières agricoles sont produites, stockées et entretenues. L’autre complication est la faible connaissance des bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication par le personnel des unités de transformation ; due en partie à l’insuffisance de formation du personnel et à l’instabilité de l’équipe de production ; ce qui entraîne des ruptures de production et des erreurs de fabrication. 

Insuffisance de démarche qualité

Accessibilité des produits alimentaires

Par ailleurs, les produits alimentaires, locaux, transformés et conditionnés (PALTC) ne sont pas accessibles aux ménages des villes urbaines et rurales du Togo. L’utilisation de la farine de blé uniquement dans la boulangerie et la pâtisserie ne permet pas la valorisation des farines panifiables à base des céréales locales. Cette manière de transformer provoque la perte de revenu des petits producteurs agricoles et la destruction de nombreux emplois dans la chaîne de valeur des produits agroalimentaires du Togo. 

Les actions de l’OADEL, contribuent à trouver une réponse durable à la consommation responsable. 

Accessibilité des produits alimentaires